agrandir le texte retrecir le texte

La gestion des Monts caraïbes

Les Monts Caraïbes s’étendent sur plus de 1 000 hectares, répartis sur les territoires de Vieux-Fort, Trois-Rivières et Gourbeyre. Un site qui offre une grande diversité de paysages forestiers avec quelques occupations agricoles. Le périmètre d’intervention du Conservatoire du Littoral s’étend sur quelques 490 hectares dont près de 253 sont protégés par l’établissement public administratif de l’État.

Depuis la signature d’une convention le 21 novembre 2014, la commune de Gourbeyre a en charge la gestion du site du Conservatoire du Littoral. Aussi, l’équipe municipale a souhaité réaliser un plan de gestion pour les 15 prochaines années afin de coordonner les activités agricoles sur cet espace protégé, faire vivre le site en y développant des activités de production agricole, d’expérimentations et de loisirs dans un souci de préservation des caractéristiques des lieux.

Les différentes traces des Monts Caraïbes accueillent déjà des randonneurs et le site est le terrain choisi pour plusieurs manifestations de trail et de VTT, notamment sur la trace des Jésuites.

Il est également fréquenté par les chasseurs mais l’activité n’y est pas encore réglementée. Il s’agit, avec ce plan de gestion, d’encadrer la pratique de la chasse avec les autres activités de pleine nature et d’associer les chasseurs à la gestion du site.

Quant aux activités agricoles, elles vont du maraîchage à la production de charbon de bois et ponctuellement de miel, en passant par l’élevage, la culture de fleurs, de vanille et la plantation d’arbres fruitiers. Des activités de production de miel de montagne et d’agroforesterie seront développées dans le cadre des actions menées pour le développement des Monts Caraïbes.

Quatre objectifs à long terme ont été définis :

  •  améliorer la connaissance du patrimoine naturel et humain ;
  •  conserver les milieux naturels des Monts Caraïbes ;
  •  accompagner l’évolution des usages vers une économie verte et durable ;
  •  accompagner les activités écotouristiques attractives.

La mise en Tmuvre de ces objectifs demandera le recrutement et la formation d’agents pour la gestion du site. Plusieurs actions transversales sont également programmées. Il s’agit de la restauration des berges des ravines dégradées, de la modification du tracé du sentier du Morne Griselle au Morne Cateau ainsi que de celle entre l’Habitation Bisdary et Saint Jean Bosco. Une liaison entre la Marina de Rivière-Sens et Bisdary est également prévue.

Ce plan d’action programmé est financé par la carrière des Sablières de Guadeloupe, dans le cadre des mesures compensatoires liées à l’autorisation de l’extension de la carrière de Pouzzolane. Une disposition prévue dans le cadre d’une convention entre l’entreprise, le Parc National de Guadeloupe et l’État.

Ma mairie 24h/24
Mon Compte Citoyen
Publication
Agenda