agrandir le texte retrecir le texte

Les emplois civiques sont les bienvenus

La Mairie de Gourbeyre trouve un intérêt certain à recruter des jeunes en emplois civiques. Ils le sont en moyenne pour 8 mois. À l’issue de ce délai, le jeune peut se voir proposer un changement de statut comme le service volontaire civique ou même envisagé une intégration par le biais d’un concours interne.
La mairie bénéficie d’une autonomie de 25 postes. Dix sont financés par le conseil régional et quinze par la mairie avec une participation de l’État et de la Région à nouveau. Au sein de la mairie, comme dans tous les établissements qui acceptent d’accueillir un jeune volontaire engagé en service civique, il bénéficiera d’un accompagnement pour faciliter le déroulement de sa mission : une phase de préparation, un accompagnement dans la réalisation des missions qui lui sont confiées et un accompagnement à sa réflexion sur son projet d’avenir. Un service civique qui peut être valorisé ensuite dans le parcours de formation du jeune notamment dans son cursus universitaire et à travers la validation des acquis de l’expérience.

UNE VOIE D’INSERTION

Ce recrutement se fait sans condition de diplômes. Il devra travailler pour un équivalent fixé entre 20 et 24 heures de travail. Le jeune percevra alors une indemnité mensuelle de 472,97 euros nets par mois, payée par l’État, plus une participation de l’organisme d’accueil équivalent à 107,58 euros et une bourse de 107,67 euros versée par l’État si la situation du volontaire le justifie. L’État prend à sa charge la couverture maladie, maternité et des cotisations retraites (l’équivalent de 387 euros par mois). Enfin, pour les jeunes de plus de 26 ans, il est possible de les recruter sous le statut « d’engagé volontaire civique ». Il est recruté pour 3 ans, sur la base du SMIC et reçoit une formation en interne.

Ma mairie 24h/24
Mon Compte Citoyen
Publication
Agenda